Back to All Events

Brigade poétique

Crédit : Pascal Audet

Crédit : Pascal Audet

À l’occasion de la Journée mondiale de la poésie, une série d’activités festives est présentée par le Bureau des affaires poétiques, laquelle rend hommage à la parole et à la voix de nombreux poètes d’ici et d’ailleurs. 

La Brigade poétique, c’est l’idée, voire la nécessité, de sortir la poésie des livres, de l’amener dans la rue, de la faire entendre à tous. La Brigade 2016 est assurée par trois poètes franco-canadiens qui, vêtus d’un dossard et brandissant leur arrêt-poésie, prennent d’assaut l’espace public. Arrêtez-vous, écoutez-les, c’est assurément un étonnant moment littéraire !

Divers lieux publics

Textes et performances : Jonathan Roy (Caraquet, NB), Gabriel Robichaud (Moncton, NB) et Sarah Marylou Brideau (Memramcook, NB)

Une présentation du Bureau des affaires poétiques avec le soutien du Regroupement des éditeurs canadiens-français

SARAH MARYLOU BRIDEAU Originaire de la Péninsule acadienne, Sarah Marylou Brideau passe son adolescence à Moncton où elle publie ses deux premiers recueils, Romanichelle (2002) et Rues étrangères (2005) aux éditions Perce-Neige. Elle fait des études à Montréal, dont une maîtrise avec mémoire sur l’oeuvre du poète Gérald Leblanc à l’Université McGill. En 2013, Coeurs nomades paraît aux éditions Prise de parole, à Sudbury, en Ontario. Elle collabore depuis de nombreuses années à divers blogues et revues, dont Lettres québécoises. Un quatrième recueil est prévu pour 2016.

GABRIEL ROBICHAUD est né à Moncton en 1990. Comédien d'abord, il s'adonne aussi à l'écriture de poésie, de théâtre et de chanson. Il a publié deux recueils de poésie, La promenade des ignorés (2011) et Les anodins (2014) aux Éditions Perce-Neige. Sa pièce Le lac aux deux falaises sera produite par le théâtre l'Escaouette (Moncton) et le théâtre de Quartier (Montréal) au printemps 2016 et publiée aux Éditions Prise de Parole. Sur scène, on a pu le voir dans divers spectacles en Acadie, au Manitoba, en Ontario et au Québec.

JONATHAN ROY (Caraquet, N.-B.) est de la plus récente génération de poètes acadiens. En 2012, après quelques textes publiés dans la revue Ancrages, il publiait un premier recueil aux Éditions Perce-Neige, Apprendre à tomber (Prix littéraire Antonine-Maillet-Acadie-Vie). En 2014, il était des 10 auteurs à surveiller selon Marie-Louise Arsenault, animatrice de l'émission Plus on est de fous, plus on lit. Il est aussi directeur artistique du Festival acadien de poésie de Caraquet et directeur de la collection Poésie/Rafale, aux Éditions Perce-Neige, qui se consacre aux nouvelles voix coup-de-poing de la poésie en Acadie.

Later Event: March 21
5 à 7 festif